mardi 5 décembre 2017

Gens du Nord de Geoffroy Deffrennes

gens du nord geoffroy deffrennes
HD Ateliers henry dougier, coll. Lignes de vie d'un peuple, 2017
14 Euros


Geoffroy Deffrennes, ex-reporter à La Voix du Nord, dresse les portraits sensibles des nouveaux acteurs et/ou militants locaux qui dynamisent le Nord, d’un point de vue culturel, associatif ou entrepreunarial, en gardant au cœur les valeurs d’accueil et de solidarité des habitants des Hauts-de-France.
24 passionnants acteurs de la région interviewés racontent leurs parcours de vie et d’engagement. Parmi eux, citons Cédric Bacqueville, jeune galeriste lillois qui rayonne jusqu'à Paris et Bruxelles, Olivier Conan et son festival de musiques actuelles « Les Nuits Secrètes » d’Aulnoye-Aymeries, Dominique Tourte et ses éditions Invenit qui s’emparent désormais du numérique, Philippe Lamblin, homme multi-casquettes, instigateur du meeting d’athlétisme international de Liévin ou encore Christian Salomé et son association « L’Auberge des Migrants » qui organise des deux côtés de la Manche, avec ses homologues anglais, le quotidien des réfugiés... Mais il faudrait presque toutes et tous les citer car chacune et chacun d'entre eux contribuent à leur manière à redorer l'image du Nord-Pas-de-Calais, région finalement plus innovante et inventive que ce que l'on croie...

Un livre enthousiasmant.


mercredi 29 novembre 2017

Nord magnétik, les 1, 2 et 3 décembre 2017 à Lille


escales hivernales nord magnétik
C’est le nom du festival littéraire programmé cette année par l’association « Escales des Lettres », de vendredi soir à dimanche soir, dans le lieu branchouille de la Gare Saint-Sauveur de Lille - près du parc Jean-Baptiste Lebas - avec pas moins de 7 événements qui ponctueront ce week-end prolongé !

Ça commence vendredi soir avec « So Nord », un spectacle de lectures éclectiques d’1h30 où onze auteurs septentrionaux (poètes, performeurs et romanciers) se succèderont sur scène, accompagnés par le compositeur et musicien Jacques Trupin.

S’en suivront 2 petits déj’ littéraires, les samedi et dimanche matins, avec l’écrivain Sorj Chalando, en invité d’honneur, et quelques autres de nos écrivains régionaux tels que Michel Quint, Dominique Sampiero, Carole Fives ou Patrice Robin… orchestrés par Thierry Guichard, rédacteur en chef de l’excellente revue Le Matricule des Anges.

Toute la chaîne régionale du livre s'est donné rendez-vous à Saint-So : auteurs, éditeurs, libraires…

D’autres temps forts seront également proposés au « Bistrot Saint-So » ou au « Cinéma Saint-So » comme une rencontre autour des éditions Invenit et sa collection « Ekphrasis » qui mêle littérature et peinture - où, au départ, un écrivain régional s’emparait d’une œuvre parmi les grandes collections des musées de la région Nord/Pas-de-Calais. Comme ce fut par exemple le cas pour Pierre Dhainaut, Ludovic Degroote, Gérard Farasse, Patrick Varetz, Lucien Suel…
On assistera également le dimanche après-midi à deux lectures-spectacles : l’une d’Amandine Dhée autour de son dernier livre, La femme brouillon, publié en 2016 aux éditions La Contre Allée puis l’autre, une toute nouvelle création inédite, Mes petites amoureuses, texte drôle et impertinent de Fanny Chiarello sur une musique originale composée par Clémentine Collette.
Enfin, la récente librairie de quartier, La Lison, installée fin 2015 à Lille, assurera le service pour les auteurs en dédicace tout au long de cette manifestation de littérature, avec un stand ambulant.

On y fera un saut ou deux !
Le programme complet de Nord magnétik

lundi 20 novembre 2017

« Les réalités plurielles » de Marc Guimo


Marc Guimo
anti-selfie de Marc Guimo
Ce mois-ci, j'ai préfacé le « Marc Guimo »...

Car Marc Guimo est un des rares poètes actuels, avec quelques autres, à avoir des choses à nous dire sur ce sombre aujourd’hui, où la valeur travail d’un individu est entrée dans ce que j’appellerai « L’âge de merde ». En plus, cerise sur le poète, Marc Guimo le fait avec talent, lucidité et humour. Ce qui n'est pas non plus pour me déplaire.

Un début de réalité est le premier recueil publié « de son vivant » par Marc Guimo, poète quadra. Il est coédité par la revue Décharge et les éditions Gros Textes, sous l’œil impitoyable de Claude Vercey, dans la collection « Polder ».

Un début de réalité Marc Guimo (2017)
On peut acheter ce Polder n°175  ICI.

Sinon, on peut faire plus ample connaissance avec Marc Guimo sur Facebook ou découvrir l’esprit de quelques-uns de ses textes sur son blog : Réalité dispersée


Par le passé, la collection Polder a publié des poètes comme : Sophie G. Lucas, Jean-Michel Robert, Christophe Jubien, Amandine Marembert, Jean-Christophe Belleveaux, Jean-Marc Proust, Thierry Radière, Grégoire Damon, Simon Allonneau, Sammy Sapin… Autant de gages de qualité !

vendredi 17 novembre 2017

Hawad et Jacques Roubaud


Hawad furigraphieHawad
Furigraphie : Poésies 1985-2015
Trad. du touareg par l'auteur et Hélène Claudot-Hawad
Gallimard, coll. Poésie, n°523, 2017
7,30 €

« Né en 1950, ce poète du désert met en scène le thème de la frontière, matérielle ou immatérielle, dans une œuvre minérale marquée par la culture nomade et par la résistance anticolonialiste. »

Une belle découverte qui change des recueils « Poésies du monde » des éditions Bruno Doucey.

Ce poète aurait certainement plu au regretté Claude Couffon (1926-2013), grand spécialiste des écrivains espagnols et latino-américains. Il plaira sans doute à Laurent Bouisset, né en 1981 , jeune passeur de nouveaux poètes latino-américains avec son site fuegodelfuego, lui-même avide de découvertes !


Jacques Roubaud je suis un crabe ponctuel
Jacques Roubaud
Je suis un crabe ponctuel : anthologie personnelle, 1967-2014
Gallimard, coll. Poésie, n°516, 2016
6,20 €

« Cette anthologie réunit des poèmes extraits de huit recueils publiés entre 1967 et 2014. L'écrivain propose des textes évoquant sa vie, l'humanité, la ville, la déambulation cosmopolite, le temps qui passe ou encore la nuit. »

Un beau patchwork de textes à l'écriture singulière, aux thématiques variées, se moquant des modes, jouant avec beaucoup de formes poétiques - comme c'est souvent le cas chez Roubaud, ex-mathématicien et Oulipien depuis 1966.
Un seul regret : l'absence cruciale d'une préface à ce livre pour expliquer le parcours en poésie de Jacques Roubaud, depuis près de 50 ans. Mais seul le poète et ami de l'auteur, Claude Roy (1915-1997), aurait pu relever le défi !